"Il ne faut pas peindre ce qu'on voit, il faut peindre ce qu'on sent. La ligne du dessin doit toujours être un peu la ligne du coeur...prolongée." 

de Henri Jeanson.

Dialogues du film de Jacques Becker Modigliani